Skip to content

À la rencontre de nos producteurs (Partie 2/2)

Rencontre avec Bio Gans, notre fournisseur de foies d'oies bio.

Aujourd'hui, nous vous présentons l'agriculteur Erwin Link de la ferme « Bio Gans », qui nous donne un aperçu de l'élevage d'oies dans cette ferme biologique familiale située à Fulda, en Allemagne.

Erwin Link : "L'élevage d'oie a commencé dans notre ferme bien avant ma naissance. Ma famille a commencé et j'ai repris l'entreprise plus tard. Avec nous, tout est fait à la main, les oies grandissent dans les conditions les plus naturelles possibles."

Link a commencé en agriculture conventionnelle. Au fil du temps, cependant, il est apparu clair que la concurrence dans ce secteur, en particulier des grands producteurs hongrois et polonais, se faisait de plus en plus forte. Link a donc entamé sa conversion en agriculture biologique afin de se démarquer.

EL : "Nous n'avons pas eu à changer grand-chose, car nous respections déjà une grande partie du cahier des charges bio, de par la taille de notre exploitation, nos grandes prairies et bassins d'eau. Nous avons cependant dû adapter nos méthodes agricoles afin de produire nous-mêmes les céréales nécessaires à l'alimentation de nos oies. L'alimentation est le facteur le plus décisif pour la qualité et le bien-être des animaux. Cela a toutefois un impact sur nos coûts. L'oie a des besoins en nourriture bien plus importants que d'autres types de volaille. Nos oies reçoivent une alimentation spéciale, composée de blé, de féverole, de pois et de soja bio. Nous produisons nous-mêmes une grande partie de l'alimentation et la complétons avec des composants protéiques soigneusement sélectionnés. Nous n'utilisons aucun pesticide ni produit phytosanitaire."

La règlementation bio impose un accès à l'extérieur durant au moins un tiers de la vie des volailles. Chez Erwin Link, cet accès est garanti durant presque toute la vie de ses animaux.

EL : "Les oies arrivent chez nous en tant que poussins d'un jour et se nourrissent de leur sac vitellin pendant les 72 premières heures. Les poulaillers sont alors chauffés à une température de 30 degrés, mais les animaux peuvent sortir par beau temps s'ils le souhaitent. À partir du 14e jour, ils passent jour et nuit à l'extérieur. L'accès libre à l'eau est essentiel pour les oies. Il est important qu'elles puissent plonger la tête sous l'eau, c'est un besoin naturel chez elles. C'est pourquoi nous avons également des abreuvoirs extra-larges, ainsi que des bassins spécialement conçus pour que les animaux puissent se baigner et nager. En outre, nous leur offrons suffisamment d'espace pour qu'elles puissent se déplacer librement."

Le témoignage d'Erwin Link prouve que le bien-être animal va de pair avec la durabilité. Opter pour l'agriculture biologique c'est respecter les humains, les animaux, et l'environnement.

Hier alle Happy Foie Produkte entdecken

Zu den produkten

Cart

Your cart is currently empty.

Start Shopping

Select options